Montréal: "Operation Rapatriement", des bas et des hauts.

L'opération rapatriement pour les bloqué(e)s du Canada s'est passé dans le flou total. En effet, l'opération a pu voir rapatrier plus de 500 personnes en deux vols, l'un à destination d'Alger, confinement à l'IAP de Boumerdes, le second vers Constantine, confinement à l'hotel Sheraton.

Chacun a son avis sur la gestion de cette opération. Certains lançaient des mots sur certaines pages facebook, sans pour autant avoir l'heure juste.

La faute à qui?

Eh bien, on va essayer de décortiquer la suite des évenements d'après ce qu'on savait et aussi d'après nos suppositions.

La grande lacune de cette opération est le manque de communication de la part des ambassades et consulats en Amérique du Nord.

Suivant le fils des evenements.

Jeudi 16 juillet 2020: annonce du gouvernement algeriens de lancer l'"Opération Rapatriement". Le Premier ministre Abdelaziz Djerad a chargé les ministres des Affaires étrangères, de l’Intérieur, des Transports et du Tourisme de mobiliser la flotte aérienne et maritime et les hôtels pour rapatrier des citoyens bloqués à l’étranger. L'opération de rapatriement concernera en premier lieu les familles, les étudiants et les personnes transférées pour recevoir des soins.

Vendredi 17 juillet 2020: Peu d'information n'a filtré, seulement l'Ambasade d'Algérie en Turquie a appelé officiellement les Algériens bloqués dans ce pays à s’inscrire en vue d’un rapatriement.

Samedi 18 juillet 2020: auncun communiqué des ambassades, ni du consulat d'algérie à Montréal, à par le consulat d'Algerie à New-York qui a mis un message pour la prolongation des inscription des bloqué(e)s et ce jusqu'à l'après-midi de la même journée, 16h00.

Dimanche 19 juillet 2020: aucun communiqué des instances consulaires. Il ne faut pas oublier que Dimanche et Lundi, les instances consulaires sont fermées.
Dimanche est un jour de travail en Algerie.

Algeroweb/Ksari suppose qu'une opération d'une telle envergure doit nécessiter des moyens logistiques pour la préparer, pour celà les instances de cette opérations ont du se réunir, le vendredi 17 et samedi 18 juillet pour préparer le programme de rapatriement.
Le programme a été diffusé ce dimanche 19 juillet 2020 en mentionnant toutes les destinations concernées par l'Opération Rapatriement.

Trois jours, après l'annonce, encore aucun communiqué des instances consulaires pour apaiser la grogne des bloqué(e)s sur les réseaux sociaux. A Montréal, et à chaque jour, plusieurs se sont manifestés devant le Consulat, mais seule réponse, "On n'a pas encore l'information".

Lundi 20 juillet 2020: aucun communiqué des instances consulaires.

Quatres jours après l'annonce, qu'est-ce qui aurait empêché ces instances de mettre un petit message sur leur site web ou sur leur page Facebook, ça aurait pus apaiser la colère des bloqué(e)s.

Quand est-ce que les instances consulaires ont reçu la liste des inscrits sur les fameux sites gouvernementaux (www.pm.gov.dz – www.mae.gov.dz – www.interieur.gov.dz).

Cette opération necessite aussi la consolidation avec la liste des inscrits au niveau consulaire.

Mardi 21 juillet 2020: Enfin, les bloqués inscrits sur les listes ont commencé par recevoir des appels des instances consulaires.

C'était la première action pour savoir qui s'ils veulent être sur la liste de rapatriement. (NDLR: certains ont désisté pour être rapatriés en Algérie). Cette action demande beaucoup de temps, il faut avoir la confirmation de plus de 500 bloqués, ça ne se fait pas en 15 minutes, parceque plusieurs bloqués se demandaient où en est-on avec les listes?
Il faut comprendre, comme on l'a mentionné plus haut, c'est ça la grande lacune de l'"Opération Rapatriement".

Les bloqués ont commencé à recevoir les courriels de confirmation en soirée, entre le Mercredi 22 et le Jeudi 23 juillet pour le départ du vendredi 24 juillet 2020.

Notre avis pour la sortie de cette liste, c'est tout à fait normal que ça prend autant de temps, surtout la phase de confirmation des bloqués partants.

On suppose les actions suivantes:
* Consolidation des différentes listes
* Validation entre résident et touriste (beaucoup de temps)
* Appel des inscrits pour confirmer leur intérêt pour le rappatriement (beaucoup de temps)
* Choix de la première list. Les critères? Peut-être premier inscrit premier parti?
* Ecrire des courriels personalisés: Nom, prénom, no de passeport, adresse en algerie, courriel et numéro d'inscription.

Jeudi 23 juillet 2020: Les inscrits pour le vol du 24 juillet ont commencé à recevoir les courriels de confirmation pour le départ. Certains appelaient le consulat vu que leur nom était sur la liste, le courriel a bien été envoyé, seulement il était dans la filière "Courries indésirables / SPAM).

En cette journée, enfin un communiqué des instances consulaires quand à la liste des inscrits pour ce vol AH2701.

Après cette étape, il faut prendre contact avec Air-Algerie pour valider leur billet de retour. Ceux qui n'ont pas de billet Air-Algerie ont signé une reconnaissance de dette. Après 19h00, les inscrits ont commencé à recevoir le billet electronique.

Vendredi 24 juillet 2020: Le premier vol est parti à l'heure, et les bloqués ont été confiné à l'IAP de Boumerdès.

Pour le deuxième vol Montréal-Constantine, aucune information n'a circulé pendant cette journée.

 

Photos - (c) - Kamal Terraf

Photos - (c) - Kamal Terraf

Photos - (c) - Kamal Terraf



Samedi 25 juillet 2020: Un communiqué des instances consulaires annonce que les bloqués inscrits ont été appelé et ont reçu leur courriel d'inscription la journée du vendredi. Une liste a été publiée sur le site du Consulat.
Enfin, le vol AH2701 a démarré avec troix heures de retard.

Autre chose à noter, c'est que plusieurs inscrits et contactés ne se sont pas présentés à l'embarquement d'après ce qu'on a compris du communiqué du consulat "Par ailleurs nous prions les concitoyens qui, pour des considérations diverses, renonceraient à leur voyage de nous faire part de ce désistement sans délais."

Y-aura-t-il un troisième vol? Question reste posée.

Pour avoir plus d'information sur le nombre de bloqués, on avons envoyé un courriel au Consulat qui est resté sans réponse. Les questions sont les suivantes:
1 – Nombre d’inscrits du la liste de rapatriement,
2 – Nombre de personnes appelées et qui ont désisté le rapatriement,
3 – Nombre de personnes qui ne se sont pas présentées à l’embarquement les 24 et 25 juillet.

En conclusion, l'"Opération Rapatriement" est opération d'envergure de préparation, elle ne se fait pas sur le coin d'une table avec un café.

Et comme mentionné en premier, la grande lacune restera la communication, ça a été comme ça et ça restera.



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir