Une mère et ses deux jeunes enfants retrouvés morts

Une mère de famille et ses deux jeunes enfants ont été retrouvés morts par des policiers venus leur annoncer le décès d’un proche, mercredi matin, dans l’est de Montréal.

La macabre découverte a eu lieu vers 8h, dans une résidence de la place des Pointeliers, dans le quartier Pointe-aux-Trembles.

Selon nos informations, des policiers se sont présentés au domicile de la femme pour lui annoncer le décès de son ex-conjoint, Nabil Yssaad, 46 ans.

«Les policiers ont trouvé ça bizarre que personne ne réponde à la porte et c’est lorsqu’ils sont entrés qu’ils ont découvert les corps inanimés», a indiqué l’agent Manuel Couture, porte-parole de la police de Montréal.

Les victimes sont Dahia Khellaf, 42 ans, et ses deux fils Adam, 4 ans et Aksil, 2 ans.

Suicide

Selon nos informations, l’auteur présumé du crime aurait assassiné son ancienne conjointe et ses deux enfants, il y a plus de 24 heures. Il se serait ensuite rendu dans la région de Lanaudière pour mettre fin à ses jours, en se lançant du haut du sixième étage de l’Hôpital de Joliette.

L’incident s’est produit un peu après 10h, mardi matin.

Pourquoi s’est-il rendu dans la région de Lanaudière? Pourquoi a-t-il choisi d’aller s’enlever la vie à l’Hôpital de Joliette, alors qu’il n’avait pas de rendez-vous?

Ce sont des questions auxquelles les enquêteurs des crimes majeurs du SPVM tenteront de répondre au cours des prochaines heures.

Selon le CISSS de Lanaudière, l'homme n'avait pas de lien avec l'établissement, ni comme patient ni comme employé.

Dossier criminel

L’auteur présumé de la tuerie avait été arrêté en août 2018 pour des voies de fait sur sa conjointe, mais il avait cependant été acquitté des accusations portées contre lui.

Il faisait toujours l’objet de procédures judiciaires pour non-respect d’un engagement. Il lui était notamment interdit d’approcher son ex-conjointe, sauf pour voir ses enfants.

Il lui était également interdit d’être en possession d’une arme à feu.

Plusieurs voisins ont également mentionné des épisodes de violence conjugale impliquant la famille. «Il y avait des disputes conjugales. On a vu la police ici deux ou trois fois [...] C'est quelqu'un avec qui on ne peut parler, quelqu'un qui refuse la communication», a affirmé l'un d'eux.

Périmètre

Un important périmètre de sécurité a été érigé sur la place des Pointeliers afin de protéger la scène de crime. Les enquêteurs et les techniciens en identité judiciaire sont arrivés sur les lieux en début d’avant-midi afin d’entamer leur travail d’investigation.

Plusieurs témoins devaient également être rencontrés au cours de la journée.

Ce drame épouvantable survient moins de deux mois après une autre tragédie similaire ayant eu lieu dans le même secteur de la ville. À la fin octobre, un père de famille avait mis fin à ses jours après avoir assassiné son fils de 7 ans et sa fille de 5 ans dans la résidence familiale de la rue Curatteau, à Montréal.

 

Si vous avez besoin d’aide:

SOS Violence conjugale
1 800 363-9010

Ligne québécoise de prévention du suicide
1 866 APPELLE (277-3553)

https://www.tvanouvelles.ca/2019/12/11/deux-enfants-et-une-femme-retrouves-sans-vie-a-montreal

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir