Oui, le torchon brule à #HirakMontréal du dimanche.

En ce 85ième rassemblement, place du Canada, tout le monde savait qu'il va y avoir une théâtrale à la fin du rassemblement, une simulation d'un tribunale jugeant "Houria" pour le port du drapeau Amazigh.


Nous, en tant que média, on ne rapporte que les faits. Point barre!

On arrive en général, entre 9h30 et 10h00, après avoir pris un Tim.

Aux environs de 10h00, on remarque qu'il y a eu un mécontentement des organisateurs, ou l'équipe de logistique poru la manifestation. Après quelques questions, on apprend que certains organisateurs n'ont pas aimé la présence d'un ancien organisateur et sa femme à cette manifestation, malgré que eux étaient là pour la pièce théatrale.

Plus tard, on voit l'un des organisateurs de la pièce cherche à brancher l'electricité à partir d'un poteau. On voit venir l'un des organisateurs de la manifestation qui lui a dit de descendre de l'echelle, et l'a pris. Premier incident.

Comme vous le voyez dans le message sur sa page facebook, l'organisateur de la manifestation a traité Jamel de "clown". Post déjà effacé.



Deuxième incident: on se retourne, on voit plusieurs personnes qui se chicanent, allant presque aux mains. La cause? Le drapeau Amazigh accroché à côté du grand drapeau de l'Algérie, la cause des organisateurs c'est qu'il ne faut pas qu'il apparaissent en arrière du juge, vu que le thème principal de la pièce c'est le jugement de "Houria" pour le port du drapeau Amazigh.

Ça a pris beaucoup de temps pour que ça se calme, entre temps, A.C nous demande de ne pas prendre des photos. Est-ce de la censure ou muselage. Comme  on l'a toujours dit, on essaye d'être indépendant.

Suite à ça, on a reçu des attaques verbales de Samir Arbane et Brahim Ait ouamar.

Sommes-nous là pour ramener l'information communautaire ou juste faire plaisir à certains.

Pensez-vous qu'avec des personnes comme ça que l'Algerie de demain verra le jour?

Brahim Ait Ouamar a fait un réquisitoire aussi faux sans me laisser le micro pour expliquer au personnes présentes.

Est-ce qu'on s'est posé la question: Pourquoi les Hirakiste d'avant le confinement ne viennent plus?

On vous laisse sur ça, nous, en tant que médias communautaire, on essaye d'informer comme on peut, mais si ce n'est pas à votre goût, on ne peut rien y faire.

Si certains ont des visées bien précises on les dénoncera comme on l'a déjà fait avant.

PS: Moi Abdelkader Kechad, je n'ai jamais dit que je suis journaliste, je fais parti de cette communauté que vous le vouliez ou pas.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir