Scène locale: Francouvertes: la grande finale!

Syncope, les grands gagnants de la finale des Francouvertes qui se déroulait dans un Zest rempli à pleine capacité, lundi dernier.

"The game is over!" comme le disait si bien George W. la semaine dernière en parlant des Francouvertes...

Effectivement, on est passé aux choses sérieuses lundi soir, dans un Zest plus que chaleureux, alors que Les Breastfeeders, Syncope et Les Goules ont sué à grosses gouttes dans l'espoir de se démarquer dans cette finale relevée de la 8e édition des Francouvertes. La tension était palpable en coulisse quelques minutes avant le début de cette ultime soirée.

Les Breastfeeders semblaient les plus nerveux des trois, eux qui avaient la mission de briser la glace. Et cette nervosité a malheureusement occasionné quelques problèmes techniques au chanteur Lucky, qui n'était pas tout à fait satisfait de sa performance après une trentaine de minutes pourtant traversées de cette énergie rock'n'roll qu'on leur connaît.

Mais en finale, les erreurs pardonnent rarement... Et des erreurs, la formation raï-rap Syncope, qui suivait, n'en a laissé paraître aucune. Rodée au quart de tour, la proposition musicale du chanteur Karim et sa bande appelait au consensus; on ne pouvait que s'incliner face à l'efficacité et au côté sympathique de leur performance. Avec un peu plus de chaleur musicale et de spontanéité, on pourra bientôt parler d'un groupe prêt à parcourir des kilomètres de route. Les Goules, de leur côté, m'ont encore une fois accroché avec leur humour débridé et leur sens du spectacle.

Mais voilà, ces bébittes bizarres de Québec sont du genre à polariser les votes: on adore ou on déteste. Et ça, ça ne fait pas monter la moyenne...

Après un décompte particulièrement serré, le résultat est tombé: en troisième position, Les Goules; en deuxième, Les Breastfeeders; et les grands gagnants, Syncope, qui ont également mérité (en plus de l'avalanche de prix reliés à la première position) une participation au festival Musique en août, en Outaouais.

Malgré tout, Les Breastfeeders auront de quoi se consoler puisqu'ils ont été choisis pour participer aux Francos, ont remporté le prix de l'OFQJ (un voyage de prospection en France), en plus de voir leur chanson Angle mort recevoir le prix de la chanson primée de la SOCAN. Décerné parmi les 21 participants, le prix Coup de coeur-Bandeapart (une performance captée par les caméras de BAP au prochain Coup de coeur francophone) a été remis à Luc Sasseville, qui a obtenu la meilleure note du public durant le concours. Bref, une finale, encore une fois, fort intéressante, mais qui laissait tout de même une question sans réponse sur le chemin du retour: à quand une formation rock couronnée aux Francouvertes? La réponse l'an prochain, peut-être...



Source: http://www.voir.ca/montreal/musique/scenelocale.asp?Id=24747

Les commentaires sont fermés.