L’été culturel algérien à montréal: Khaled, Rachid Taha, Lynda Thalie, Yazid, Benaissa et les autres…

Montréal : Les étés se suivent et se ressemblent à Montréal qui connaîtra à nouveau une saison d’été riche en activités culturelles.
Il faut dire que les initiatives sont diverses et sont le fruit d’une programmation planifiée de la part, soit d’intervenants expérimentés (Festival international de Jazz de Montréal les francoFolies, Ville de Montréal, théâtres municipaux) ou alors de simples opérateurs et associations sans but lucratif.

Premiers cours de danse berberes par Azetta

C’est à l’initiative de Seghira Bouhaddi, chorégraphe du Groupe Azetta, au fil des rythmes berbères, que des Québécois ont pu découvrir la danse berbère.  Longtemps confondue avec le baladi, la danse kabyle et berbère d’autres régions d’Algérie gagne à être connue au Québec.  C’est au Centre Afrique en mouvements, tous les vendredi soirs, que Seghira entraîne des Montréalaises sur des rythmes de danse kabyle agrémentés de pas chaouis et terguis. 

Soirée algérienne à Montréal: Véritable baume enchanteur

Accueillis à Montréal par la diaspora algérienne comme un véritable baume enchanteur en cette fin de Ramadhan, nos trois artistes venus d’Alger (Radia Manal, Abderrahmane Kobbi et Abdelkader Chaou) ont animé une soirée mémorable à l’occasion du cinquantième anniversaire du déclenchement de la lutte de Libération nationale. L’initiative qui a drainé une nombreuse foule a réuni les amateurs du châabi, venus applaudir les maîtres.


Sous-catégories