Envoûtante Lynda Thalie

Photo - Le Quotidien, Sylvain Dufour(CHICOUTIMI) Ce fut la soirée de tous les envoûtements, hier, au centre-ville de Chicoutimi. Quatre ans, jour pour jour, après sa dernière présence au Festival international des Rythmes du Monde, Lynda Thalie a repris possession de la rue Racine comme si de rien n'était.

21e édition des Francofolies de Montréal: Khaled donne le ton

Photo : La Tribune (Y.B) La baraka de Khaled a vraiment été utile pour faire lever cette 21ème édition des Francofolies de Montréal qui peinait à trouver sa vitesse de croisière alors que nous étions déjà à la troisième journée de cette manifestation! En effet, la météo très capricieuse et même parfois menaçante et ravageuse laissait planer le doute jusqu’à la dernière minute sur ce concert public gratuit  que les montréalais attendaient impatiemment.  Il faut dire que Khaled, malgré ses passages en salle réussis par le passé, n’était pas aussi populaire que Rachid Taha ne l’était auprès du public québécois qui s’affole devant l’interprète de Ya Rayah

Khaled fait fuir la pluie

Photo: Bernard Brault, La PresseIl a plu des cordes, des cordes, des cordes, et... le ciel dominical s'est dégagé. Quelques minutes à peine avant que LE chanteur de raï ne monte sur la scène d'une place des Festivals bondée contre toute attente, au bout d'une journée entière de douche intense, les FrancoFolies ont été miraculées. Le grand spectacle gratuit était bel et bien sauvé des eaux.

Concert de Idir aux Étas-Unis: An Algeriaman in New York !

Le 18 juillet dernier, Idir a partagé la scène du prestigieux Avery Fisher Hall du Lincoln Center avec Najaat Aatabou pour une « nuit au Maghreb » au cœur de Manhattan (New York City). Le Avery Fisher Hall a accueilli, au fil des années, les plus grands artistes américains et internationaux comme Ella Fitzgerald, Aretha Franklin, Elvis Costello, Youssou N’dour, Andrea Bocelli.

Rachid Badouri: Idole instantanée

Rachid BadouriLa «badourimanie» a commencé à faire des ravages il y a à peine deux ans. À cette époque, Rachid Badouri présentait Arrête ton cinéma!, un premier one man show qui allait faire de lui l’une des stars les plus en vue du showbiz québécois. Depuis ce temps, les jeunes l’adorent et les plus vieux sont sous son charme.

Aziz Farès : La Tangente impossible

Mon ami Aziz Farès avec qui j’ai partagé de belles années heureuses à Alger Chaîne III, la radio francophone algérienne, vient encore une fois de me surprendre avec la publication de son premier livre La Tangente impossible (1). Surprendre est peut-être un verbe que je ne devrais pas employer. J’ai en effet lu et apprécié quelques pages de son livre avant publication.

Lynda Thalie au Corona: séduisantes arabesques pop

Elle est partie de loin, Lynda Thalie. Son premier disque, Sablier, elle l'a publié en 2002. Il n'était pas parfait, mais il comptait une pièce intitulée Marsa. Une habile chanson pop, qui avait tout pour devenir le premier tube arabisant fait au Québec. Sauf que la radio l'a passé sous silence, ou presque. La jeune chanteuse n'a pas baissé les bras pour autant.

Lynda Thalie: «Je fais ce métier pour être heureuse»

Photo: Imacom, Frédéric Côté(SHERBROOKE) Depuis l'arrivée de ses jumeaux il y a maintenant seize mois, Lynda Thalie a fait un choix important: diminuer le stress associé à son métier. Voilà notamment pourquoi elle a présenté la première de son nouveau spectacle à Québec plutôt qu'à Montréal. Et qu'elle a décidé de visiter les régions avant sa rentrée dans la métropole.

Une gazelle à la Maison du citoyen

La rose du petit prince est sans doute unique au monde. Mais La rose des sables présentée hier soir par Lynda Thalie à la salle Jean-Despréz était enveloppée du voile de la sensualité apportée par la grâce et la voix de la Québécoise d'origine algérienne.

Lynda Thalie met le feu à l'hiver!

Photo: Lynda Thalie, c'est une voix à part. Courageuse et sensuelle, généreuse et chaleureuse. (Le Soleil, Steve Deschênes)(Québec) On a senti une brise printanière ces derniers jours sur Québec, mais hier soir, c'était le vent chaud de l'été qui faisait fondre l'hiver. Et ce vent chaud, c'est Lynda Thalie qui l'a fait souffler au Grand Théâtre à l'occasion de la première de son spectacle La rose des sables.


Sous-catégories