Le Canada accueillera le Mondial féminin de soccer en 2015

Le couronnement n'était qu'une formalité. Le Canada a officiellement obtenu l'organisation du Mondial 2015. Le président de la FIFA Sepp Blatter en a lui-même fait l'annonce depuis son bureau de Zurich, jeudi.

Le choix du Canada était le secret le moins bien gardé de la planète soccer.

Le pays était seul dans la course depuis mardi, après le retrait de la candidature du Zimbabwe. Le rival africain a fait marche arrière en raison de problèmes d'infrastructures, qui ne répondaient qu'au « strict minimum » requis par la FIFA pour la tenue du tournoi.

Le dossier canadien devait encore être évalué par le comité exécutif de la FIFA, mais la conclusion était connue d'avance.

Le Canada a déjà l'expérience d'événements de la FIFA pour avoir hébergé le Mondial U-20 masculin en 2007, rendez-vous remporté par l'Argentine. Le Mondial U-17 de 1987 et le Mondial U-20 de 2002 avaient aussi été joués dans sa cour.

Et avant d'accueillir le monde en 2015, le Canada s'offrira une répétition avec le Mondial féminin des 20 ans et moins en 2014, une compétition qui permet de roder le tournoi principal et qui revient d'office au prochain organisateur du Mondial.

L'Association canadienne de soccer avait déjà dans sa ligne de mire l'organisation du Mondial féminin depuis un certain temps. Elle était aussi candidate pour 2011, mais avait été écartée au profit de l'Allemagne, qui accueillera le monde cet été.

Les commentaires sont fermés.