6 M$ de Québec pour aider les immigrants à trouver un 1er emploi

MONTREAL - Le gouvernement du Québec investit 6 millions $ sur trois ans pour permettre aux immigrants de la région montréalaise de décrocher un premier emploi plus rapidement.

 

La ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles, Yolande James, en a fait l'annonce dimanche, dans les locaux de l'organisme d'aide aux femmes immigrantes Petites-Mains, sis dans le quartier Villeray, à Montréal.

La ministre a expliqué que ce fonds d'initiative, appelé Défi Montréal, fait suite aux 18 mesures d'intégration en emploi annoncées il y a un an. Son ministère avait alors ciblé trois clientèles - les immigrants d'origine maghrébine, les femmes immigrantes et les minorités visibles - pour lesquelles l'accès au marché du travail était particulièrement difficile.

Yolande James soutient que Défi Montréal permettra à cette clientèle d'obtenir la formation supplémentaire ou l'encadrement de plus dont elle a besoin.

Cette initiative permettra de développer des projets professionnels sur mesure, de durée et de nature variables, qui pourront répondre aux besoins particuliers de ces nouveaux immigrants, ajoute-t-elle. Ceux-ci seront, par la suite, mieux outillés pour trouver un emploi.

La ministre James a annoncé, dimanche, le financement d'une première vague de neuf projets, totalisant un investissement de 900 000$. Ils devraient permettre à 600 nouveaux immigrants d'obtenir une expérience de travail.

Parmi ces projets se trouve celui de la Chambre de commerce de Saint-Laurent, qui a identifié, d'une part, des employeurs de l'arrondissement qui sont à la recherche de main-d'oeuvre et, d'autre part, des travailleurs des clientèles cibles qui se cherchent un emploi.

L'objectif de Défi Montréal est de réaliser cet arrimage, conclut Yolande James, ajoutant qu'à la fin du projet, les travailleurs qui ont participé au programme seront en mesure de combler un besoin dans leur arrondissement.