Culture

  • Hakim Kaci, l’opale aux mille couleurs

    Le 28 juillet 2015 au Balattou de Montréal, Hakim Kaci s’est produit pour la première fois  en tant qu’artiste accompli. Il a certes chanté maintes fois avec d’autres artistes ou d’autres groupes, mais cette fois-ci, la scène était à lui et pour lui. Accompagné par Sosta, un groupe  méticuleux et professionnel dirigé par Rafik Abdeladim, Hakim a pu, en une soirée, séduire, emballer et interpeller un public avide de talent et de textes articulés.  Il a chanté du kabyle, de l’algérien et du français. Aussi, pour la première fois, cette salle, réservée habituellement aux hommes, a été envahie par des femmes kabyles, tunisiennes, égyptiennes et québécoises pour voir et écouter cet artiste sympathique et chaleureux. La soirée a été un succès sur tous les plans.