mercredi, Aoû 20th

Last updateLun, 11 Aoû 2014 5pm

Vous êtes ici : Home Arts & Culture Expos Les Nouvelles Entretien

Elections au Québec : Le Parti québécois est en train de montrer la porte aux Maghrébins

Le Québec s’apprête à élire ses députés provinciaux le 7 avril. Le débat est polarisé autour de la charte des valeurs québécoises qui va interdire le voile dans la fonction publique. L’indépendance de la province reste aussi un enjeu.

Dans la série d’entretiens avec les Algériens de la Belle Province, discussion avec Zehira Houfani-Berfas (*) écrivaine, journaliste arrivée au Canada (Ottawa) en 1994 avant de déménager au Québec en 2003.

Montréal : Takfarinas à la rencontre de ses fans samedi soir

Les fans de Takfarinas ont rendez-vous avec leur chanteur préféré ce samedi soir à partir de 20h00 au Centre sportif Marie Victorin de Montréal. L’organisateur a tablé sur la présence de près de 4 000 personnes.

Elections au Québec : Le Parti québécois utilise les Maghrébins comme marche pied pour se maintenir au pouvoir

Le Québec est en pleine campagne électorale pour les élections législatives du 7 avril. Dans la série d’entretiens avec les Algériens de la Belle Province, discussion avec Youcef Bendada, économiste qui y est installé depuis une vingtaine d’années.Il a démissionné il y a quelques mois du Parti québécois (nationaliste et séparatiste).

Frédéric Castel. Historien et religiologue à l’université du Québec à Montréal: «Les musulmans muets ont toujours tort»

Qu’est-ce qui caractérise la communauté algérienne au Québec, et pourquoi vous la définissez par rapport à sa religion ?

Elections au Québec : « Les candidats d’origine algérienne ne sont pas des poteaux(*)»

Le Québec est en pleine campagne pour les élections du 7 avril. Le débat est polarisé autour de la charte des valeurs québécoises qui va interdire le voile dans la fonction publique. L’indépendance de la province reste aussi un enjeu, quoique ce ne soit pas dans l’immédiat.

Mohamed Fawzi Bendimerad: je m'engage à être à la hauteur de vos espérances!

M. Bendimerad a convié les médias communautaires algeriens ce jeudi pour une rencontre amicale afin de parler de lui et de son programme. KSARI ne pouvait pas être là.

C'est le seul candidat qui a convié KSARI à une rencontre, pour celà et par respect déontologique, on a demandé d'avoir une autre rencontre pour lui faire une interview express. Cette rencontre a eu lieu à la Table Fleurie d'Algérie. Ci-dessous l'interview.

Dr Malika Aïd, une chercheuse scientifique au Canada : On ne manque pas de compétences en Algérie, mais d’organisation

Elle éprouve un grand amour pour son pays auquel elle reste attachée. Elle le porte profondément dans son cœur en dépit des longues distances qui l’en séparent. Malika Aïd est une chercheuse scientifique algérienne que nous avons rencontrée à Montréal (Canada). D’emblée, elle affiche sa volonté de participer au développement de son pays et mettre sa grande expérience acquise auprès des grands laboratoires de recherches canadiens, au service du développement de la recherche scientifique et de la formation de la nouvelle génération de diplômés.

Nabil Benchabane, producteur de JetSet Montréal

Avec la venue du grand artiste M. Lounis Ait-Menguellet, grand poête et musicien, Ksari a rencontré l'organisateur principal pour le présenter à nos lecteurs.

Slimane Benaissa : La vague est de retour

Alger le censure, Montréal l’accueille

« Par rapport à certains pays, l’Algérie est un pays qui tient la route. En tout cas, elle a les capacités de tenir plus que la route. »

Slimane Benaissa

Chaou Abdelkader à Montréal

Le Samedi 28 janvier 2012, à Montréal, un concert de musique fut organisé par M. Djamel Lahlou. L’icône vivante de la musique Algérienne, Abdelkader Chaou, était présent, venu spécialement d’Algérie. M. Chaou n’est plus à présenter, il est comme l’a si bien dit son ami Djamel, “ Le dernier des Mohicans ”. C’est un personnage mythique, qui a tant donné à la chanson Algérienne durant près d’un demi-siècle.

Omar Aktouf, Professeur de management à Montréal, à Mon Journal : «Une adhésion actuelle de l’Algérie à l’OMC est une soumission aux conditions draconiennes des chapitres 10 et 11 de cette organisation, notamment de l’AGCS »

En Algérie, il est établi que tout le monde ferme les yeux sur tout et crie au scandale une fois le malheur arrivé. Il en est ainsi de la question de l’adhésion de l’Algérie à l’OMC qui, malgré son importance capitale, ne suscite aucun débat, excepté dans les milieux très discrets où «compter les sous» est le seul métier. Contrairement à la Russie, pays au destin presque similaire à celui de l’Algérie, la classe politique algérienne est restée insensible à la question. Pourtant, au de là du principe de soutien ou d’opposition à l’adhésion de l’Algérie à cette organisation, n’y a-t-il pas lieu d’éclairer l’opinion publique nationale sur le sujet ? Interrogé à cet effet, Omar Aktouf, professeur de management à HEC Montréal, membre fondateur du Centre Humanismes, Gestion et Mondialisation, auteur de plusieurs ouvrages sur les ravages du fondamentalisme marchand, a accepté de nous donner son avis sur la question de l’adhésion de l’Algérie à l’OMC. Avec beaucoup de pédagogie, il nous en explique les dessus et dessous.

Miloud Chennoufi, Professeur au Collège des Forces Canadiennes (Toronto) : «Les pays arabes souffrent d’une politisation démesurée des armées»

Miloud Chennoufi, qui a débuté sa vie active en qualité de journaliste au Soir d’Algérie, est actuellement professeur au Collège des Forces canadiennes à Toronto (Canada). Il vient de participer à un colloque académique organisé au titre du 16e Salon international du livre d’Alger où il a présenté une communication remarquée. Au cours de son séjour à Alger, il a rendu visite à ses camarades du Soir d’Algérie où, non sans émotion, il a évoqué les souvenirs qui le lient au journal. Il a bien voulu répondre aux questions que Mohamed Chafik Mesbah lui a posées.

RCI: Entretien avec Akli Ait Abdallah

Marc Laurendeau présente un long entretien avec le journaliste Akli Ait Abdallah, qui raconte sa vie d'envoyé spécial à l'étranger.

Guy Bado, caricaturiste Québécois à l'Expression: «La provocation, c'est ma tâche au quotidien»

Il est le seul Canadien invité par l'ambassade du Canada au dernier Fibda 2011. Guy Badeaux, connu sous le pseudonyme de Bado, est un dessinateur de presse québécois, caricaturiste, scénariste et dessinateur de bande dessinée, né le 21 mai 1949 à Montréal au Québec (Canada). Il est surtout renommé pour ses caricatures éditoriales dans plusieurs quotidiens.

Entretien avec Omar Aktouf: « Le système néolibéral tue la démocratie à sa base même »

Dans votre contribution publiée dans El Watan le 19 juillet 2012, vous dressez un tableau implacable de la dynamique du capitalisme mondial néolibéral et mettez en évidence le fait que la seule solution trouvée par les pyromanes qui le dirigent consiste paradoxalement à alimenter le bûcher que leur politique a elle-même construit. Qu’est-ce qui, selon vous, pourrait mettre un terme à cette course infernale et mortifère qui ne peut déboucher que sur des crises à répétition, des catastrophes sociales, des guerres et autres tragédies ? Une sorte de « dé-mondialisation » avec un contrôle accru de l’économie par les Etats ?

Omar Aktouf : En Algérie, tout cela finira dans un bain de sang

Après avoir passé une bonne partie de l’été en Tunisie, l’intellectuel québécois d’origine algérienne, Omar Aktouf, a animé fin septembre à Montréal, avec Tariq Ramadan, une conférence sur les enseignements du Printemps arabe. Pour lui, les révoltes dans le monde arabe sont en danger de dévoiement.

Amazigh Kateb. Pour la 2ème République algérienne

C’est au Métropolis de Montréal que le groupe Gnawa Diffusion de Amazigh Kateb, fils du grand écrivain algérien classé parmi les 20 meilleurs écrivains francophone du 20ème siècle, s’est produit dans le cadre de la 26ième édition du Festival Nuits d’Afrique. Après le groupe Syncop de Karim Benzaid qui a enflammé la salle avec des sonorités algériennes et africaines, Amazigh Kateb entre sur scène et emballe toute l’assistance avec sa voix, ses mouvements, ses prises de position et surtout ces mélodies du sud algérien. Un genre musical qui a bercé les Algériens et les Marocains depuis des lustres. Gnawa nous a livré des moments magiques. La prestation était tellement sublime qu’on pourrait sans se gêner de dire que Kateb Yacine est le père de cet artiste engagé et talentueux qu’est Amazigh Kateb. Quelques heures avant cet évènement qu’on pourrait qualifier par anticipation du meilleur du Festival, Mourad Mahamli a interviewé Amazigh sur les ondes de radio centre-ville. Nous avons transcrit pour les lecteurs de Ksari l’essentiel de ses propos. Des propos poignants et courageux d’un Algérien qui ne rêve que de voir un jour son pays tourner vers le présent et l’avenir pour le bien-être de ses enfants et pour briller au concert des nations comme tous les pays qui se respectent.

Djemila Benhabib: «Quand on brise le silence, on prend un risque»

Après avoir jeté un pavé dans la mare avec son premier livre Ma vie à contre Coran, l’écrivaine Djemila Benhabib récidive avec Les Soldats d’Allah à l’assaut de l’Occident. Elle y pourfend le visage plus respectable que tentent de se donner les tenants de l’Islam politique et l’attitude complaisante d’une partie de la gauche québécoise.

Maître Alexandre Bergevin. Avocat criminaliste à Montréal et membre du barreau du Québec (Canada).

«La France semble ne pas reconnaître la convention qui la lie à l’Algérie»

 

Mouloud Idir. politologue : «Je crains un scénario présageant un Irak bis ou une polarisation à l’ivoirienne»

Mouloud Idir est un  politologue canadien d’origine algérienne, membre de l’équipe du centre Justice et foi  et du collectif échec à la guerre, coalition québécoise opposée à la guerre et au militarisme. Il nous livre dans cet entretien son analyse sur la situation qui prévaut en Libye et dans la région.