Le CSCRPA n'est pas associé à l'appel lancé par la CNCD/Montréal

Montréal, le 25 février -  Afin d’éviter toute confusion dans les esprits, le Collectif de soutien Canada aux revendications du peuple algérien, initiateur des marches et manifestations de solidarité à Montréal, informe les compatriotes et ses sympathisants qu’il n’est pas associé à l’Appel lancé par la CNCD/Montréal pour une manifestation devant le Consulat d’Algérie, le samedi 26 février 2011.

Le Collectif de soutien Canada aux revendications du peuple algérien, qui ne reconnaît que la souveraineté populaire, appelle tous les membres de la communauté à être vigilants, en s’informant sur la situation qui prévaut en Algérie et au sein de la diaspora. 

Il est important pour le Collectif de demeurer fidèle à son mot d’ordre qui est de soutenir les revendications du peuple algérien pour la justice sociale, les libertés et la dignité dans une Algérie libérée de la dictature. Ce combat est d’autant plus difficile que les acteurs sociaux et politiques sont confrontés à des blocages de la part du pouvoir qui refuse le changement et toute forme d’ouverture. Quant à la population, elle s’évertue à gruger des espaces de lutte et multiplie les modes de mobilisation du fait que tous les canaux de l’expression politique et publique sont refusés. La violence brutale dont a fait preuve le pouvoir policier algérien à l’égard des revendications étudiantes des derniers jours en est la preuve déconcertante.

Aussi, parallèlement à ce travail de mobilisation et de pédagogie politique qui se fait graduellement sur le terrain et qui s’imposera de plus en plus en vue de politiser la révolte sociale dans une logique de rupture véritable, ainsi que pour infléchir le rapport de force du pouvoir sur la société, le Collectif a décidé de temporiser ses manifestations publiques afin d’assurer une solidarité plus efficace par des actions de sensibilisation (rencontres, campagnes d’information, forum, etc.). Nous assurons nos compatriotes que le Collectif est et restera présent pour soutenir les luttes du peuple algérien.


- 30 -


Pour le Collectif de soutien Canada aux revendications du peuple algérien :


Zehira Houfani, Coordonnatrice et porte-parole du Collectif, tél. (514) 935-9003
Omar Aktouf (porte-parole), courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Mahdi Nacer, porte-parole du Comité des jeunes, tél. (514)463-0047 

Commentaires

+2 #12 reyane 05-03-2011 05:26
Répondre en citant
ya sallam
pour dire vrai mes frères je suis de votre avis a tous ...
dans chaque parole il y a une vérité et on est souvent mal placé pour dire des vérités,il faut accepter les différences et comprendre les craintes des partisans,car les hommes, on les connais tous et ils sont a la solde de l'État et des qu'on propose a quelques uns de faire un truc pour la communauté vous diront qu'ils ont d'autres urgences mais quand il s'agit de récupérer des miettes sur les dos des opprimés ils sont dans les premiers rangs.
je ne dis pas ca pour qui que ce soit mais c'est la réalité de la vie politique de nos hommes .
je ne vois pas personnellement pourquoi des propos acerbes contre tel ou tel mouvement .nous sommes tous pour une bonne cause ,qui est un état de droit et liberté
ce n'est pas un truc qui va aider les personnes qui sont éloignes de leurs patrie .
je ne comprend pas.les plus démunies ,nous le savons ,sont loin .je ne prend parti pour personne mais pour ce qui est vrai.
mais, je comprend que tous les mouvements essaient de jouer un rôle. ,ces associations ou mouvements qui n'acceptent pas de s unir pour des raisons autres. je comprend très bien qu'elles soient écartées et pas sollicitées.
mais c'est la politique on la connais et on la comprend .nous devons le faire dans le respect mutuel ...
bonne suite a tous et ayons au moins le plaisir de discuter.mes amis .quant a vous monsieur kader qui êtes le premier a nous donner l occasion de se rassembler et s enquérir de ce qui se passe chez nous .via votre portail .je vous témoigne toute ma reconnaissance ,vous méritez toute l amanite du monde .
+2 #11 tahar grandi 03-03-2011 15:50
Roulez, roulez, roulez le couscous, il en restera toujours quelques choses. C’est votre droit de ne pas être d’accord avec le Collectif de soutien Canada aux revendications du peuple algérien (Le CSCRPA), qui a le droit d’informer qu’il n’est pas l’initiateur de la marche du 26 02 2011. De plus, le CSCRPA ‘’appelle tous les membres de la communauté à être vigilants, en s’informant sur la situation qui prévaut en Algérie et au sein de la diaspora.’’ Au contraire, c’est un appel qui suscite la communauté a être plus informée pour mieux se mobiliser au Québec. Le CSCRPA rappelle qu’il ‘’soutient les revendications du peuple algérien pour la justice sociale, les libertés et la dignité…’’ et conclut que ‘’le Collectif est et restera présent pour soutenir les luttes du peuple algérien’’. Il n’est nullement insinué d’être vigilent vis-à-vis d’un groupe de citoyens qui appelle à une marche comme vous l’insinuez, même s’il s’agit d’une coalition de partis. Cela ne change rien le communiqué ne vise nullement à être vigilent vis-à-vis du CNCD-coordination Montréal. Au Contraire, le CSCRPA appelle la communauté à être mieux informée.
Vous allez rapidement dans une direction qui est à l’opposé de celle que vous préconisez défendre. Vous diabolisez tous ceux qui ne sont pas en accord avec vos démarches et visions, même ceux qui sont plus déterminés à faire tomber le pouvoir en place. Je vous invite à lire les déclarations du collectif.
Je ne comprends pas quel est votre but en utilisant les déclarations des internautes pour les attribuer au CSCRPA. Cela peut être pour désorienter les manifestants et faire ainsi le même boulot que certains internautes que vous discréditez : démobiliser. Alors, roulez, roulez, roulez le couscous, il en restera toujours quelques choses. Vous roulez qui? Vous roulez pou qui?
Tahar Grandi
-4 #10 Rabah Adjemout 03-03-2011 10:32
L'incroyable «troïka» de Montréal, «grande initiatrice» des marches de solidarité avec le peuple algérien, littéralement accrochée à un sigle aux dimensions du stade du 5-Juillet, demande aux Algériens du Canada de faire preuve de vigilance.
Non pas vis-à-vis d'un système qui réprime à Alger, tous les samedis que Dieu fait, les militants pour la démocratie. À cet effet, 30 000 policiers et des centaines de baltaguias y sont mobilisés pour ce haut fait d'armes du pouvoir.
Non! Elle réclame la vigilance vis-à-vis d'un groupe de citoyens susceptibles eux aussi d'organiser des marches pour la démocratie à Montréal. Messieurs, dames de la «troïka», qui vous donne ce droit de surveiller des citoyens majeurs et vaccinés voulant se regrouper, se réunir, marcher, danser, pourquoi pas, faire ce que bon leur semble dans le cadre qui leur convient.
Bien évidemment, le réflexe quasi pavlovien de méfiance et de suspicion qui caractérise ce type d'attitude contre une opposition démocratique qui subit les affres du pouvoir depuis 1962 s'explique quand on se donne la peine de prendre connaissance des objectifs déclarés de cette «troïka» auto-proclamée véritable gardienne du temple.
En effet, en y regardant de plus près, ce trio ne veut pas faire de «politique» et ne veut pas que les autres en fassent.
Questions à deux balles : Qu'ont fait les peuples tunisiens, égyptiens et libyens pour chasser leurs despotes ? De la danse du ventre, peut-être !
En vérité, vos intentions sont en ne peut plus claires! Vous demandez tout simplement aux Algériens, en pure perte, par ailleurs, de donner du répit au pouvoir, dans l'espoir qu'il s'amende. Personne ne peut vous empêcher d'y croire, en attendant Godot !
D'ailleurs, vos supporters ont immédiatement investi la toile pour vous apporter leur soutien inconditionnel. Ainsi, parmi vos grands partisans, on retrouve pêle-même la »petite terreur» aux délires kadhafiens, qui promet de s'occuper personnellement de la CNCD-Montréal, en vous rendant dans le même souffle un vibrant hommage au nom du FLN Canada. Dans la même veine, un autre de vos fans ne peut s'empêcher d'éructer sa haine quand il croit seulement déceler l'accent kabyle dans les mots d'ordre des manifestants, Djazaïr Horra Dimocratia. Un autre encore, aux accents patriotards à la «sauce du 19 Mars», voit des militants du MAK partout, manifestant ainsi une véritable paranoïa du complot.
Cependant et malgré tout, je crois sincèrement que vous et vos fans faites une incommensurable publicité à la CNCD-Montréal.
+3 #9 GVARI 01-03-2011 05:54
Ce sont de véritables extra terrestres; adeptes d'une caricature confortable de la situation. Tout pour eux est dans le concetpt générique de "dictature", qui évacue une réalité aux antipodes de ce qu'ils croient connaître du pays. Marcher à Alger, aussi, cache l'absence de propositions avouables au peuple, celles des importateurs et des prédateurs de tout poiL, parconséqent celles des fournisseurs étrangers, obligés de recourir au risque de l'investissement à la place de la commercialisation de leurs produits fabriqués là où se trouvent es "avantages comparatifs". Qu'ils viennent observer le "peuple réel" et ils constateront qu'il ne vit pas sous la "dictature" qu'ils imaginent et que plutôt jour après jour, émeute après émeutes, grève après grève, il remet en question les accords scélérats avec le FMI et l'UE, sans qe la "dictature" ne remplissent les prisons, ni ne réprime qui que ce soit, même ceux coupabes d'intelligence avec l'étranger. Heureusement, donc, que le peuple a eu le temps de comprendre "la démocratie" dans sa version pour "indigènes". De 1988 à 2011 l'Algérie a été une école qui a fait tomber tous les mensonges. Nos "démocrates" planqués à l'étranger ou protégé, ici, par l'immunité que leur confèrent les USA et les médias internationaux, seraient bien avisés de se méfier des mouvements populaire. Les émeutiers Kabyles de 2001 ont brûlé les sièges du RCD au même titre que ceux des institutions.
+3 #8 Abdallah Boucetta 27-02-2011 19:51
je me demande pourquoi vous vous insultez mutuellement? vous êtes tous des Algériens non? Monsieur Aktouf et Madame Houfani sont des Algériens qui sans démagogie font notre fierté comme tant d'autres, comme vous tous, ils sont libres de s'associer ou de se dissocier d'une action ou d'une autre, moi même je partage les idées de ce comité qui veut agir en solidarité avec le peuple Algérien loin de toute idée partisane, maintenant d'un autre angle, lA CNCD à mon avis est composée d'Algériens non? donc eux aussi ils sont libres de faire ce qu'ils veulent et de s'associer avec qui ils veulent, ce n'est pas cela la liberté pour laquelle on se bat? par contre évitez les divergences gratuites, le pays a besoin de vous tous sans aucune exception, il n'existe pas de super Algériens et d'Algériens simples, il existe juste des Algériens lésés jusqu'à la moelle épinière par un pouvoir qui dieu seul sait comment qu'il profite de nos chicanes, ne négligez personne et ne privez personne de son Algérianité, personnellement je ne partage pas tous les avis de tout le monde mais je partage la misère dont on est tous victimes, soyez solidaires et évitez des insultes gratuites qui vont juste servir les vrais ennemis de la nation, serrez vous les coudes personne na va libérer le pays à part vous, ne comptez surtout sur personne, laissons la liberté aux gens de s'exprimer librement si on veut un jour acquérir cette liberté qui fait défaut dans notre pays, que celui qui veut marcher marchera, que celui qui ne veut pas marcher ne marchera pas mais restez Algériens, personnellement je suis fier de tous les Algériens du plus imminent professeur au plus vulnérable voyou, je ne suis juste pas fier du pouvoir ce qui veut dire ceux qui nous ont gouverné de 1962 au 27 février 2011
-3 #7 Mohamed temmar 27-02-2011 13:37
Omar Aktouf et zehira houfani sont des intellectuels de renom: il faut d'abord que tu sois de leur niveau pour les critiquer. autre chose le fait d'évoquer Rachid Della te fait trembler terriblement même: toutes tes fautes d'orthographe ont été commises au moment de l'évoquer: la preuve que tu es un lâche: un vrai. tu veux marcher marches....minable....ta façon de parler est nauséabonde...traitre à la nation algérienne le jour ou tu sera déchu de ta nationalité tu le comprendra..renégat..
-2 #6 Malek 26-02-2011 17:50
De quel droit, que ce collectif de dire Soyons vigilants, le ridicule ne tues pas, ca sent la DRS dans se collectif (zahia, aktouf…..), ces militants de la dernière pluie.
Je suis un Algérien résidant à Montréal, je viens de marcher avec eux (CNCD), c’est des gens honnêtes de bonne famille, qui ont immigres au Canada, comme le reste des Algériens qui veulent vivre dignement. C’est des pères et mères de famille, ils sont venus avec leurs enfants pour soutenir leurs frères algériens.
Je ne croie pas être vigilant d’eux, au contraire je soutiens leurs actions, qui s’inscrit dans les vrais règles de la démocratie, je suis très vigilant des collectifs, mouvement populiste etc…
pour rarchi della, consultes un psychatre, avant que ca soit trops tard
-3 #5 rachid Della 26-02-2011 06:51
il n'y a aucun problème mon frère. c'est la première fois que je m'attarde pour le retour. habituellement je suis à Montréal tout les quatre mois.on prendra des cafés ensemble à NY en mai.

Cordialement et merci pour tout.
+4 #4 Moha 25-02-2011 20:24
Bonjour,
En tant qu'algériens nous nous devons de rester solidaires et de trouver les moyens de nous unir dans le respect de notre diversité source de notre richesse.
Il est important de ne répondre qu'à des appels dûment signé comme ceux du collectif représenté par des personnes crédibles qui assument leur engagement. Tout appel émanant de personnes qui se cachent derrière un sigle inconnu sur le terrain ne fait que diviser les rangs de ceux et celles qui luttent pour une Algérie réellement démocratique.
Si les gens de cette CNCD sont honnêtes ils n'ont qu'à signer en leur nom poir qu'on sache à qui on a affaire!

Ouihda wa chafafia
Tezdeg d tdukli
Transparence + Unité
+3 #3 Fethi Berradja 25-02-2011 20:09
MeaCulpa monsieur Della

Très cher imminent professeur Della

Je me suis rendu à l’évidence que nos efforts doivent converger vers le même trajet du fleuve de notre algérianité.

J’étais très choyé quand j’ai su que vous allez vous en occuper personnellement de ces fouteurs de troubles à l’ordre et à la quiétude nationale.

Mais mon questionnement se pose comme suit: Allez-vous arriver à le faire de Genève? Moi personnellement, je ne peux pas le faire malgré que je suis à 700 km de Montréal (New-York). Mais mon appréhension réside dans le fait que nous ne pourrons pas mener ensemble ce combat qui me tiens à coeur.

J’ai remarqué que vous travaillez fort (24 heure plus le décalage horaire de 6 heures), en plus, vous ne dormez même pas pour récupérer et prendre les forces nécessaires afin de combattre les ennemis de l’État, le CNCD Montréal et le GPK.

Que Dieu vous protège et je suis à votre entière disposition pour aider ou faire ce qui vous tente.

Fraternellement vôtre

Les commentaires sont fermés.