L’ex-chanteur du groupe Raina Rai est décédé samedi à Sidi Bel Abbès

L’ex-chanteur des groupes Raina Rai et Amarna, Djilali Rezkellah, s’est éteint à l’âge de 49 ans, dans l'après midi du samedi 6 novembre à l’hôpital de Sidi Bel Abbès à la suite d’un cancer de l’estomac.

Artiste hors-pair, celui qui s’est fait connaitre sous le nom de Djilali Raina Rai avait été placé sous observation médicale, il y’a plus d’une semaine, après la dégradation subite de son état de santé. Ses dernières apparitions sur scène, à l’occasion du festival du Rai (juillet 2010), l’avait montré très affaibli.

Voix de crooner, Djilali, qui se plaisait à faire craquer ses paires de karakabou sur scène, était l’auteur, entre autres, des fameux tubes Ya zina diri Latay, Oued Chouli et Khalti Fatima. « Je ne sais quoi dire, c'est peut-être là mon dernier spectacle. J'ai chanté ce soir pour mon public, celui qui m'aide à vivre et à affronter les dures réalités de la vie », déclarait-il en juillet 2009.

Un petit groupe d’amis et de fans de cet artiste légendaire avait organisé récemment une soirée de solidarité au Théâtre régional de Sidi Bel Abbès, dont les recettes ont été versées à la famille du défunt.

De nombreuses personnes s’étaient jointes, ces derniers temps, au large mouvement de solidarité, qui a pris forme notamment sur la Toile et ses différents réseaux sociaux, pour venir en aide à sa famille. Djilali Rezkellah a vécu, jusqu'à sa mort, lui et ses quatre enfants, dans le dénouement le plus total. Paix à son âme.

Source: El Watan