La militante anti-islamiste Djemila Benhabib candidate pour le PQ dans Trois-Rivières

MONTRÉAL - L'auteure et militante anti-islamiste Djemila Benhabib sera candidate pour le Parti québécois dans la circonscription de Trois-Rivières à l'occasion des prochaines élections provinciales, ont rapporté Radio-Canada et Le Nouvelliste jeudi.


Sa candidature devrait être officiellement annoncée dans les prochains jours. Djemila Benhabib est connue pour ses prises de position pour la laïcité. Son plus récent essai Les soldats d'Allah à l'assaut de l'Occident
a été publié en 2011.

Née en Ukraine en 1972, d'une mère chypriote grecque et d'un père algérien, Djemila Benhabib a grandi en Algérie dans une famille de scientifiques engagée dans des luttes politiques et sociales. Réfugiée au Québec en 1997, après un séjour en France, elle réagit aux conclusions de la commission Bouchard-Taylor en 2009 par la publication d'un essai. Ce premier livre lui vaut le prix des Écrivains francophones d'Amérique.

Il y a un mois le vice-président de l'Association péquiste de Trois-Rivières, Yves Rocheleau, avait pourtant déclaré que la candidature de Léo Bureau-Blouin avait été rejetée en raison de son manque d'attachement à
Trois-Rivières, notamment.

De son côté, celle qui aura à affronter la future candidate péquiste, la députée libérale Danielle Saint-Amand, trouve un peu insultant qu'on parachute Djemila Benhabib à Trois-Rivières. «Ce choix laisse entendre pour le PQ que Trois-Rivières est synonyme d'accommodements raisonnables», a-t-elle déclaré au Nouvelliste.

Mme St-Amand soutient qu'il y a des enjeux importants pour la région, notamment la santé et l'économie, et elle craint donc que le dossier des accommodements qui a surtout fait les manchettes au Québec en 2007, devienne la seule priorité de Mme Benhabib. «Honnêtement, je ne pense pas que nous avons besoin de quelqu'un qui va refaire le débat sur les accommodements raisonnables», a-t-elle déclaré.

Elle se dit prête à défendre son bilan, qu'elle qualifie d'exceptionnel', peu importe les candidats qui se présenteront contre elle, mais ne croit pas que ses chances de réélection soient plus faciles parce que Mme Benhabib ne provient pas de la région. «La chance durant une campagne électorale se passe toujours la journée du scrutin. C'est le citoyen qui décide, alors je ne pense pas qu'il ait une chance de plus ou de moins.»

Du côté du mouvement souverainiste de la région, la candidature de Djemila Benhabib est reçue favorablement. La députée de Champlain, Noëlla Champagne, affirme qu'à son avis ce choix n'a pas été imposé par l'instance nationale du PQ, mais que ce fut une décision prise de concert avec l'association locale.
«Si l'exécutif de Trois-Rivières l'a acceptée, c'est parce qu'il a pris le temps de réfléchir et qu'il a bien fait les choses ». Mme Champagne indique que sa future collègue connaît bien la région pour y avoir mis les pieds à
quelques reprises lors de ses tournées promotionnelles pour ses livres.

L'ancien député péquiste de Laviolette, Jean-Pierre Jolivet, soutient aussi que «l'important est qu'elle soit bien accompagnée par l'exécutif de Trois-Rivières. À ce moment-là, elle est capable de définir des priorités et de défendre la région.» Pour lui, cette candidature représente un bon coup pour le PQ puisqu'elle est une personne de notoriété et envoie également comme message que le mouvement souverainiste n'est pas raciste, contrairement à ce que l'ex-candidat caquiste, Kamal G. Lutfi, a écrit sur les réseaux sociaux.

Même si elle juge intéressante cette candidature et respecte son travail, l'ancienne députée bloquiste de Trois-Rivières, Paule Brunelle, croit que l'absence d'attachement à la région sera un bon défi pour cette blogueuse et
auteure. «C'est important à Trois-Rivières d'être bien intégrée dans le milieu et de bien connaître les gens. J'ai trouvé en sept ans et avec quatre campagnes électorales que c'est difficile de se faire connaître par la population. C'est un travail incessant. On se pense plus connu, mais on ne l'est pas vraiment».

Mme Brunelle et M. Jolivet ont par ailleurs souligné la bataille de Djemila Benhabib pour la liberté des femmes contre les extrémistes islamiques.

Les commentaires du chef d'Option nationale et député de Nicolet-Yamaska, Jean-Martin Aussant, tranchent avec ceux de Danielle Saint-Amand. Il souhaite bonne chance et la meilleure des campagnes à Mme Benhabib. «Je suis sûr que ça sera une campagne qui va se dérouler de façon civilisée et propre comme les gens s'y attendent» a-t-il déclaré au Nouvelliste.

Source: 985FM

 

Commentaires

0 #21 Abdallah Boucetta 01-08-2012 14:08
vous avez raté une petite conférence de presse de Jamila Dialna ce matin sur TVA, j'étais aux toilettes(hachakoum) donc rien à faire ja zappais les chaines et oups je tombe sur Pauline la rassembleuse avec à ses cotés Jamila la laïque catholique de chez nous, un journaliste lui a posé une question gênante et comme elle est super professionnelle elle a répondu au journaliste( veux tu décrire mes combats à ma place) donc finalement on est en 2012 et les gens n'ont pas beaucoup évolué, cette même jamila a été mis au pied du mur par la patronne de la fédération des femmes du Québec qui lui a dit je cite: Madame Benhabib si vous prétendiez défendre la liberté des femmes, pourquoi voulez vous priver une femme comme vous de porter ce qu'elle veut? la aussi Jamila la Québécoise de chez nous a répondu d'une manière du café ou de la rue, bref elle a eu une belle rentrée comme candidate.
saha ftourkoum moi j'ai repris le travail donc je vais avoir une gueule moins grosse qu'avant mais je viens au moins chaque jour chez nous(Ksari)
0 #20 Abdallah Boucetta 30-07-2012 19:41
saha ftourkoum
Moi aussi il m'a eu Samir j'ai pensé que c'est lui qui a écrit l'article, Rassure toi cher compatriote on a un portail ou on peut lire et sentir les humeurs des notre donc on vient pour plusieurs raisons, découvrir, se distraire, lire, s'informer enfin plusieurs et crois moi aussi je ne peux pas dire que Jamila est le dernier de mes soucis car elle ne figure pas dans la liste des soucis par contre ce qui m'agace en elle et en les hypocrites qui disent que Jamila est Québécoise la vendue mais les autres ils ne sont pas Québécois car ils n'insultent pas l'islam ou les musulmans, c'est cela l’intégration made in Martineau and co, comme si on se bagarre derrière l’hôtel de ville pour se rebaptiser ou avoir la carte nationale du PQ Parti Qasserole, ces hypocrites en utilisant cette vendue insultent nos héros et héroïnes comme je l'ai déjà dis les Algériens n'ont pas combattu l’intégrisme avec la souris et le clavier, ils l'ont combattu sur terrain et ils sont les seuls qui l'ont fait jusqu'à présent rien que pour la dignité, ni pour le gaz ni pour le pétrole, qui de nous accepte que des Gavroches pareils osent toucher à des nobles qui ont toujours choisi les vrais sacrifices, donc c'est juste cela on vient sur Ksari pour rencontrer les notre aussi, que veux tu on est Algériens on ne va pas lire les insignifiances ailleurs on a allah ybarek la lecture en tonnes.
Enfin Jamila et ses soldats vont être accueillis à bras ouvert à TR comme le dit l'auteur du blog qui selon moi soit il est saoul soit il est sur la lune,voyons donc il était ou le pseudo journaliste quand la vieille de TR l,a dit clairement en usant le langage Québécois pur qu'elle ne votera pas pour une étrangère? Au moins nous on est étrangers et on assume.
peut être si elle gagne pas cette fois je lui suggère de déposer sa candidature la prochaine fois à Trois Pistoles, il me semble qu'il existe non ce village?
si jamais elle gagne pas à trois pistoles reste t-il des trois au Québec? Regarde si elle était smart elle aurait pu choisir un village qui commence par Saint, hey rien que d'Ottawa à Montréal je croise au moins 20 villages francos qui commencent par saint, elle gagnera en saint-simonac ça c'est garanti.
saha ftourkoum
0 #19 Samir Achoubi 30-07-2012 14:27
Ya Houari, matksari lasin lal ya.
Je suis loin des 'Si' mais juste près de moi même. cette Oulia s,est faite son chemin dans un monde oû elle se sent bien. Nous sommes en plein mois de Ramdhan et le juste milieu est notre credo. Laissons-la faire. Si tant est qu'elle est aussi minable que l'écrit mon ''voisin'' régional Abdallah, pourquoi lui donner tant d'importance ? À mon humble avis, si quelqu'un veut démontrer qu'elle a tord, je voudrais tant que cela se fasse sur la base d'une réflexion individuelle et pourquoi pas collective en démontant ce qu'elle a écrit.
Personnellement, je ne suis ni partisan de l'invective, ni de l'injure et encore moins du mépris ou du dédain.
C'est par l'Ijtihad quel'on se place au milieu des meilleurs. C'est seulement ainsi que l'Yahoudi ne sera jamais Mouadhane.
Saha Ftourkoum.
0 #18 Abdallah Boucetta 30-07-2012 13:15
Mathieu Bock-Côté
quand j'ai lu l'article du blogue il me semble que le gars du journal de Montréal est branché pour savoir que la candidature de Madame Benhabib fait des vagues, cela ne m'étonne pas que le blogue appartient à un journal connu pour ses positions du moyen âge, la preuve ils le proposent dès fois gratuitement et je pense que les censés le trouve cher même s'il est gratuit, histoire de ne pas perdre le temps à lire des niaiseries, même au Ramadan nous on utilise souvent le terme perdre le temps pour que l'heure de rupture du jeun arrive, je pense qu'on a le choix pour lire Cailloux, Tom et Jerry mais jamais ce journal, bref revenons à nos moutons, le gars connait juste Jamila ben comme le reste de la société qui pense que dans la vie il y'a Ginette Reno, Gilles Vigneault, La poutine, la pitoune, Pierre Falardeau a bien laissé des mots en or il faut juste voir la série d'Elvis Gratton 1, 2 et 3, Monsieur Bock-Coté va lire sur les lionnes d'Algérie on en a de la bravoure à vendre juste dans nos femmes et malheureusement vos références ne figurent pas dans cette liste, en attendant personnellement j'ai lancé un appel à la communauté et cela pas juste pour ne pas voter sur Madame Benhabib mais pour ne pas voter point final, ils sont tous des Benhabib et ils ont plusieurs problèmes dans leur agenda politique:
1er problème: le voile islamique
2eme problème: la viande Halal
3eme problème: les mosquées
quant aux problèmes qui ont été réglés on peut citer la corruption à tous les niveaux, le manque d’intégrité et de transparence, les enveloppes brunes, blanches et noires,les dépenses excessives des ministres et des responsables, le trafique de CV des candidats, ....etc pas mal positif comme bilan
0 #17 Abdallah Boucetta 30-07-2012 12:26
Madame Benhabib n'a jamais été courageuse et ne défend aucune laïcité à moins qu'il existe une laïcité catholique dont on ignore les valeurs si non elle aurait pu dénoncer le fait que le Québec n'est pas et n'a jamais été laïc, preuves: on jure sur quoi? je parle des employés, sur la tête du président de l'assemblée nationale on a quoi? Le crucifix non? et il appartient à qui? aux démocrates? aux laïcs? ou tout simplement aux libres? Elle n'est pas courageuse car elle aurait du dénoncer le fait que les églises se rénovent avec l'argent du contribuable ce qui veut dire mon argent et le votre alors que les musulmans achètent leur propre mosquée et ils ne sont pas tranquille par dessus le marché(lire l'article de la mosquée de Québec le ciel a failli tomber), Madame Ben habib ne représente qu'elle même car elle aurait pu citer la bravoure de son peuple le seul qui a lutté contre le terrorisme jusqu'à date, elle aurait pu citer la bravoure des imams entre autre Monsieur Bouslimani que dieu ai son âme dans son vaste paradis ce grand homme qui a préféré se faire décapiter que de signer une fetwa aux criminels, Madame Benhabib pour plaire aux malades elle a insulté à plusieurs reprises toute une nation si non en Algérie les femmes sont bel et bien libres et plus libres qu'ici, il faut que ce cirque cesse on en a marre de la liberté Made In Québec ou tu es libre juste pour insulter des humains, les Algériennes et les Algériens n'ont pas à recevoir de leçons de liberté, car selon moi c'est un peuple qui se bat depuis 1832 sur différents fronts, moi en toute franchise je trouve que pas mal de journalistes et pseudos écrivains utilisent l'Islam à des fins mal saines entre autre elle et ses sponsors
0 #16 houari 30-07-2012 12:20
Tu sais ya si Samir, en lisant le texte que tu as posté je me suis dit ça ne vaut pas la petite chnoute de me mettre à l'écriture d'un texte relativement à la candidature de l'idiote utile. Je me suis dit, si elle a monsieur Achoubi à ses côtés, je vais me la fermer.

C'est en cliquant sur le lien que j'ai su qu'il s'agit d'une chronique de Mathieu Côté. Alors là j'ai fait le lien avec le proverbe chaoui. Il y a aussi l'adage, mine takhla lemdina yarja3 adanha yahoudi.

Saha ftourak et bon pompage à 1.34$ le litre :oops: .
0 #15 Anonyme 30-07-2012 11:29
Quand on acceuille des gens par dizaines de milliers chaque année et de différentes régions du monde, le multiculturalisme, à mon avis, est la voie indiquée pour assurer une cohésion sociale. Le multiculturalisme met en valeur la culture de tous et la société d'accueuil donne le message qu'elle est prête à apprendre de toi comme elle s'ouvre pour que tu puisses apprendre d'elle. Il est vrai qu'une partie des intellectuels algériens ( tout le débat autour de cette question en Algérie de 1989 à 1992) croient fermement que le modèle français est , et doit être, universel . La laïcité est, en effet, lle produit du conflit entre la République française et l'Église catholique, c'est la version française de la gestion du rapport entre le politique et le religieux. D'autres sociétés ont essayé de trouver d'autres façons de gérer le rapport entre ces deux sphères. En anglaisil n'y a pas d'équivalent à "laïcité" mais seulement "secularism" ( sécularisation). Multiculturalisme ne veut pas dire avoir peur des extrêmistes de tous bords et ils le savent. Pourquoi la société d'accueil avait peur de remettre à leur place les extrêmistes islamistes et qu,elle attend que les gens issus de "la commnunauteé muslmane" se lèvent pour le faire? C'est la question que je me pose car je lis plusieurs fois dans cyberpresse, Journal de Montréal des journalistes se demander pourquoi les musulmans ne réagissent pas. C'est un non sens. à mon avis.
0 #14 Samir Achoubi 30-07-2012 08:29
''Lorsqu'une femme ne peut être prophetesse chez les siens elle devient une déesse chez les autres.''
Proverbe Chaoui

'' Je ne m’attarderai pas sur les commentaires malheureux qui ont accueilli la candidature de Djemila Benhabib à Trois-Rivières. Ils sont marginaux et le fruit d’un reportage probablement maladroit qui n’a capté qu’un fragment marginal de la réalité trifluvienne. Les Québécois ont bien des défauts. Mais dans leur ensemble, ils ont historiquement fait preuve d’une grande ouverture culturelle. Ils n’aiment pas qu’on se moque de leur identité, évidemment. Mais ceux qui font le pari de s’y intégrer voient devant eux des bras grands ouverts. Nous sommes ici au pays de Vigneault.

D’autant plus, faut-il le dire, que Djemila Benhabib s’est profondément investie dans la lutte contre l’idéologie multiculturaliste qui met justement en péril l’identité québécoise. Bien plus que plusieurs Québécois «de souche» qui ont longtemps eu la pétoche à l’idée de la critiquer, parce qu’ils craignaient la mauvaise réputation que cela leur ferait dans les milieux bienpensants. On ne transgresse pas le politiquement correct sans en payer socialement le prix. Djemila ne s’est pas seulement intégrée au Québec : elle a embrassé son destin. Ceux qui ont lu ses livres le savent. Ceux qui les liront le sauront.

Je ne m’attarderai pas non plus sur ceux qui ont hurlé à l’arrivée en politique de «l’islamophobe» en chef du Québec médiatique. L’accusation d’islamophobie est grossière. Elle relève de la rectitude politique, encore une fois. Sa cible, ce n’est pas l’islam en soi (même s’il devrait être permis de critiquer cette religion comme on critique le catholicisme, ou le protestantisme, ou toutes les religions. Aucune religion ne devrait être à l’abri de la critique, n’est-ce pas?), c’est l’islamisme, une idéologie qui entraîne partout la congélation totalitaire des sociétés dont elle s’empare. Ceux qui ont lu ses livres le savent. Ceux qui les liront le sauront.

Je ne dirai qu’une chose: il s’agit d’une femme exceptionnelle. Je ne la connais pas assez pour dire que c’est une amie proche. Je la connais assez pour savoir qu’elle a des convictions profondes et qu’elles sont intellectuellement appuyées. Ses livres ne sont pas seulement ceux d’une militante, comme on dit : ce sont ceux d’une intellectuelle qui croit à la vertu émancipatrice de la laïcité. Ce sont ceux d’une femme inquiète de la progression de l’idéologie multiculturaliste. Une idéologie qui croit souvent inévitable de sacrifier au passage l’émancipation féminine au nom d’un égalitarisme culturel exagéré, qui verse dans le relativisme. ... ''

http://blogues.journaldemontreal.com/bock-cote/general/djemila-la-candidate-djemila-la-quebecoise/
0 #13 Kada Benhamou 29-07-2012 17:06
Merci.
Je pourrais mettre ça sur un smartphone ( Androïd, Ipod ).Android pour commencer. Je fais ça pour passer le temps. Est-ce que tu as lu ma pièce de théâtre (Paradis plage) ? Pour 4 dollars, tu peux la lire, et faire des commentaires. Va chez Blednet, il a eu la gentillesse de la mettre sur son site.
Encouragez vos compadres, sinon, qui le fera ?
0 #12 Abdelkader 29-07-2012 11:56
@Kada,

À moins que tu offres l'application pour le téléchargement en format standalone, l'application existe déjà en format Web (http://www.arabic-keyboard.org/).

En passant, j'ai bien aimé les chansons de Abd El Halim.

Merci.

Les commentaires sont fermés.